La vitamine B5 ou Acide Pantothénique


Qu’est-ce que c’est ?

La vitamine B5 est hydrosoluble, aussi appelée acide pantothénique est très stable à l'air comme à la lumière, mais sensible à la chaleur, aux acides et aux alcalis est donc perdue dans l'eau de cuisson. Elle n'est quasiment pas stockée par l'organisme qui en produit une quantité négligeable.

schema du modèle moléculaire de la vitamine B5
© come-concept.fr


A quoi elle nous sert ?

  • La vitamine B5 intervient dans le métabolisme cellulaire sous la forme d'une coenzyme : la coenzyme A. Cette dernière est essentielle dans l'oxydation et la synthèse des acides gras.
  • elle est anti-infectieuse,
  • elle est cicatrisante,
  • entretien de la peau et des cheveux,
  • veille à la survie des cellules par son action protectrice et stimulante,
  • elle est associée à la synthèse des stéroïdes, dérivés du cholestérol et de l'hème de l'hémoglobine,
  • la vitamine B5 joue un rôle dans le bon fonctionnement du système nerveux central,
  • elle favorise la bonne assimilation des aliments,
  • elle stimule la fertilité.

Contrairement aux autres vitamines du groupe B, la vitamine B5 n'intervient que peu dans le métabolisme des nutriments et dans la fourniture d'énergie au corps.


Quels en sont nos besoins ?

Pour un adulte le besoin quotidien (ou AJR) en vitamine B5 est d’environ 10 mg. Cette valeur varie selon l’âge, l’activité et l’état physiologique de chaque personne. Pour un nourrisson le besoin en vitamine B5 est de 3 mg, 12 mg pour une femme allaitante et jusqu’à 50 mg pour un sportif. A voir : le guide des apports nutritionnels.

Les personnes qui doivent particulièrement surveiller leur taux en vitamine B5 sont :

- les femmes allaitantes,
- les végétariens,
- ceux consommant régulièrement de l’alcool.


Les effets en cas d’insuffisance dans le corps :

La carence en B5 est rare et les conséquences peuvent se traduire par :

  • Une perte d'appétit,
  • des troubles cutanés tels que des ulcérations,
  • la chute partielle de cheveux ou le blanchiment des poils,
  • des douleurs abdominales, nausées, vomissements, douleurs gastriques,
  • des troubles respiratoires,
  • des douleurs dans les jambes et les bras, des fourmillements, engourdissement, crampes, syndrome des pieds brûlants,
  • des spasmes musculaires,
  • une dégénérescence neuro-musculaire,
  • une dégénérescence graisseuse du foie,
  • fatigue, maux de tête,
  • stress, irritabilité,
  • des périodes de somnolence alternées avec des périodes d'insomnie,
  • convulsions,
  • des troubles nerveux pouvant mener à une dépression,
  • des troubles de la croissance chez les enfants.

Les effets en cas d’excès dans le corps :

On ne connaît aucun problème véritablement grave suite à un excès en vitamine B5. De part son statut de vitamine hydrosoluble, cette vitamine n'est pas stockée dans l'organisme, les excès sont donc rares.

Les seuls désagréments rapportés sont des diarrhées ainsi qu'une élévation du taux glycémique.


Les aliments qui en contiennent le plus : (pour 100 g d'aliment)

  • Biscuit sec aux fruits (sans sel) : 10,90 mg
  • Levure alimentaire : 10,50 mg
  • Foie d'agneau : 7,00 mg
  • Tournesol : 6,74 mg
  • Foie de poulet : 6,67 mg
  • Foie de génisse : 6,60 mg
  • Foie de veau : 6,22 mg
  • Muesli aux fruits et riches en vitamines et minéraux : 6,20 mg
  • Boisson cacaotée sucrée (poudre maltée) : 6,02 mg
  • Foie de volaille : 5,67 mg

Et pour en savoir plus, voici une liste de quelques sites :