Le Zinc

 


Qu’est-ce que c’est ?

 

Le zinc est un oligo-élément qui circule à faible quantité dans l’organisme (moins de 3 grammes), principalement dans les os et en très faible quantité dans le foie, les reins et l'encéphale, les muscles, la peau, les cheveux, la prostate et la choroïde mais n’y reste pas stocké. Il est éliminé par les selles et très peu par les reins.

 


A quoi il nous sert ?

 

  • Le zinc stimule le système immunitaire et a donc une activité anti-infectieuse,
  • il participe au bon développement du fœtus durant la grossesse et à la croissance normale pendant l'enfance et l'adolescence,
  • il agit pour réguler le taux de sucre dans le sang,
  • il prévient les problèmes de prostate,
  • il permet une meilleure cicatrisation des plaies, des brûlures et a une action anti-inflammatoire,
  • il entretien les sens du goût et de l'odorat,
  • il intervient pour une bonne fertilité masculine,
  • il est essentiel à la multiplication cellulaire et à la synthèse d'ADN,
  • il favorise la bonne santé du cheveu,
  • il aide à ralentir le vieillissement oculaire et de la peau,
  • il est indispensable au développement et au bon fonctionnement du système nerveux,
  • il est utile en cas de fatigue, d'apathie et de convalescence.

 


Quels en sont nos besoins ?

 

Les apports journaliers recommandés en Zinc (AJR) sont de 15 mg par jour pour un adulte. Néanmoins, cet apport doit être adapté en fonction de votre âge et de votre activité. Attention, en cas d'excès important, le zinc peut devenir toxique

Le besoin journalier est de 15 milligrammes pour un homme et varie en fonction de l’âge et de l’activité de chaque personne. A voir : le guide des apports nutritionnels.

Les personnes qui doivent surveiller leur taux en sélénium sont :

- Les femmes enceintes et allaitantes,
- Les nourrissons et jeunes enfants,
- Les végétariens,
- Les fumeurs et ceux consommant régulièrement de l’alcool,
- Les personnes souffrantes de problème digestif,

 


Les effets en cas d’insuffisance dans le corps :

 

  • Risque d’infections à répétition,
  • fatigue importante,
  • perte du goût d’appétit et part conséquent perte de poids,
  • troubles de l'odorat et de la vue,
  • retard de croissance chez l'enfant,
  • difficultés d'apprentissage,
  • peau sèche, perte de cheveux, pellicules, ongles cassants et striés,
  • retards dans la maturation sexuelle,
  • cicatrisation difficile,
  • impuissance et stérilité masculine,
  • diarrhée.

 


Les effets en cas d’excès dans le corps :

 

Le zinc peut devenir toxique à des doses supérieur à 150 mg /jour.

Les symptômes sont les suivants :

  • Nausées, vomissements,
  • problèmes pour marcher,
  • difficulté à parler,
  • tremblement.

 


Les aliments qui en contiennent le plus : (pour 100 g d'aliment)

 

  • Huître creuse : 16,70 mg
  • Foie de veau : 12,90 mg
  • Germe de blé : 12,30 mg
  • Crabe (en conserve) : 11,90 mg
  • Boeuf (braisé) : 10,50 mg
  • Pot-au-feu de Boeuf (viande seule) : 9,70 mg
  • Maroilles : 9,00 mg
  • Levure alimentaire : 8,30 mg
  • Reblochon : 8,20 mg
  • Cacao non sucré en poudre soluble : 8,10 mg

 


 

Et pour en savoir plus, voici une liste de quelques sites :