Les Lipides


Qu’est-ce que c’est ?

Les lipides sont de la famille des constituants alimentaires qui regroupe :

  • les acides gras éicosanoïdes (synthétisé dans l’organisme à partir de l’acide arachidonique),
  • les glycérophospholipides,
  • les sphingolipides
  • les triglycédides (acides gras saturés « AGS », les acides gras mono-insaturé « AGMI », les acides gras polyinsaturé « AGPI ») et les isoprénoïdes (cholestérol, hormones, vitamines liposolubles et terpènes).

Ils sont insolubles.


A quoi elle nous sert ?

Les lipides apportent de l’énergie, ils constituent la structure des membres cellulaires, participent à de nombreuses réactions chimiques, enzymatiques dans l’organisme, de synthèse hormonal, et servent aux transports des vitamines liposolubles.

Ils peuvent être stocké sous la peau et autour des organes.


Comment les lipides sont absorbés et voyagent dans l’organisme ?

Les aliments absorbés sont mastiqués dans la bouche, et les différents types de lipides sont séparé par une enzyme (la lipase sublinguale) puis l’estomac poursuit le brassage avec l’aide d’une autre enzyme (la lipase gastrique) qui réduit encore la taille des particules de lipides. L’action d’hydrolyse continue dans le duodénum puis dans l’intestin grêle.

Les lipides sont enfin pris en charges par des vésicules spécifiques qui les transportent par le sang vers les organes (foie, tissus, etc.)

Les types de transporteurs :

  • Les chylomicrons qui transportent les Triglycérides (TG) et les apolipoprotéinesA de l’intestin vers le foie
  • Les VLDL (Lipoprotéine à très faible densité) produit par le foie, transportent les Triglycérides (TG) et les apolipoprotéines C vers les tissus
  • Les LDL (Lipoprotéine à densité légère) transportent le cholestérol et les apolipoprotéines B vers les tissus
  • Les HDL (Lipoprotéine à haute densité) produit par le foie, transportent le cholestérol et les apolipoprotéines A des tissus vers le foie

Quels en sont nos besoins ?

En suivant les recommandations de l’ANSES (l’Agence National de Sécurité Sanitaire – alimentation, environnement, travail), la part en lipides doit être de 1/3 de la ration énergétique totale (RET). Dans cette proportion, les acides gras polyinsaturés (AGPI) doivent représenter environ 15 %, les acides gras monoinsaturés (AGMI) environ 45 % et les acides gras saturé (AGS) environ le reste soit environ 40 %

A voir : le guide des apports nutritionnels.


Les effets en cas d’insuffisance ou d'excès dans le corps :

voir pour chacun des acides gras (oméga 3, oméga 6, oméga 9 et cholestérol)


Les aliments qui en contiennent le plus : (pour 100 g d'aliment)

  • Corps gras végétal pour friture en pain : 100,000
  • Saindoux : 100,00 g
  • Huile de tournesol : 100,00 g
  • Huile de pépins de raisin : 100,00 g
  • Huile de colza : 100,00 g
  • Huile de foie de morue : 99,90 g
  • Huile végétale : 99,90 g
  • Huile de maïs : 99,90 g
  • Huile de noix : 99,90 g
  • Huile de poisson : 99,90 g
  • Huile de soja : 99,90 g
  • Huile d'arachide : 99,90 g
  • Mélange d'huiles : 99,90 g
  • Huile d'olive vierge : 99,80 g
  • Graisse de canard : 99,80 g
  • Graisse d'oie : 99,60 g
  • Lécithine de soja : 87,50 g
  • Beurre doux : 82,60 g
  • Margarine à 80% MG (en pain) : 82,00 g

 


 

Et pour en savoir plus, voici une liste de quelques sites :

  • www.avenir.net